Chargement...

CFP

Nos domaines d'actions

  • Commission sociale
    En collaboration avec le CFP, la Confédération Nationale de la Pâtisserie est le représentant officiel, reconnu par les pouvoirs publics, seul habilité à négocier toutes les questions paritaires concernant la Convention Collective Nationale de la Pâtisserie. Grille des salaires, accords de branche ; sur la Réduction du Temps de Travail, modulation du temps de travail, prévoyance, financement de la formation des salariés, etc., sont quelques exemples de négociations nationales paritaires.

     
  • Commission formation
    Les pâtissiers et les pâtissières participant à la commission formation confédérale ont la lourde responsabilité de proposer aux élus de la Confédération des politiques et des stratégies d’action tant en matière de formation initiale que de formation continue.
    Ils gèrent l’ensemble de la filière de formation, contribuent à la révision des contenus de formation, aux choix de sujets d’examen, à l’élaboration des systèmes d’évaluation.
    Enfin, en fonction de l’évolution du métier ils communiquent aux responsables de l’Ecole Nationale Supérieure de la Pâtisserie d’Yssingeaux les orientations à prendre concernant les thèmes de stages proposés aux professionnels.

     
  • Commission commerciale
    Le CFP et la Confédération Nationale de la Pâtisserie s’attachent vivement à accompagner les artisans pâtissiers dans leurs actions de promotion, de l’image et des produits de la profession.
    La virulence de la concurrence et des pressions économiques oblige désormais les organisations syndicales patronales à mettre en place, en continu, des actions de promotion du métier et des produits au niveau national.
    Pour ce faire, de nombreux et fidèles partenaires professionnels contribuent au financement de ce type d’actions.
    Promotion des pâtisseries authentiques, de la qualité et de la sécurité sont les axes de communication fondamentaux qui s’appuient sur la promotion des galettes des Rois, des bûches de Noël, de la fête du chocolat, de la semaine du Goût, etc.
    Bref, donner la véritable image de l’artisan pâtissier du XXIe siècle.